Rechercher
  • Jean-Luc Godin

Prévention de la chute chez la personne âgée

Dernière mise à jour : mars 3

Chez la personne âgée, la chute peut-être lourde de conséquences,

le pédicure podologue joue un rôle majeur dans la prévention de ces chutes




  • 1/3 des personnes de plus de 65 ans chute une fois durant l'année.

  • 450000 hospitalisation d'urgences / an

  • 70000 fractures du col du fémur / an

  • 9000 décès / an


Des causes multiples, une prise en charge globale et pluriprofessionnelle

Dans ses recommandations, l'HAS insiste sur la place du pédicure podologue dans cette prise en charge (fiche en bas de page)

Le rôle du pédicure-podologue

Les facteurs favorisants de la chute sont multiples allant de l'état général du patient (déficit musculaire, arthrose, hypotension orthostatique, déficience visuelle, troubles cognitifs, psychologiques...) à l'organisation du domicile (marche, mobilier...), en passant par les effets secondaires des divers traitements médicamenteux. Il n'en reste pas moins que l'on marche sur les pieds. Des durillons plantaires, des cors, des ongles trop longs ou incarnés perturberont l'appui et déstabiliseront la personne âgée.


Le bilan et les soins de pédicurie sont essentiels


En tenant compte d'éventuelles neuropathies et des pathologies vasculaires, le pédicure évalue les lésions du pied, réalise les soins de pédicurie et en planifie la fréquence.

Il peut proposer des orthèses plantaires et/ou des orthoplasties pour supprimer les conflits douloureux (pied/sol, pied/chaussure,orteil/orteil) voire des orthonyxies en cas d'ongles incarnés "chroniques".


En collaboration avec le kinésithérapeute

L'analyse de la marche

Le podologue analyse la marche pour évaluer le risque de chute. Là encore des orthèses plantaires peuvent être proposées ,en complément d'exercices de renforcement, pour améliorer l'équilibre en statique et en dynamique. Quelle que soit la qualité des soins et des orthèses réalisés, ils ne seront efficace qu'avec


un chaussage adapté


La chaussure devra être adaptée à la morphologie du pied et du patient ainsi qu'aux objectifs fixés

  • plus de confort face à une fonte du capiton

  • plus de maintien face à une arthrose

  • un besoin d'améliorer la proprioception

  • ...



36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout